la faune pyrénéenne
un patrimoine naturel précieux

Une faune spécifique, composée de nombreuses grandes
espèces maintenant devenues rares en France, peuple les
habitats du Parc national. Ainsi les lacs et torrents sont
l'univers d'espèces endémiques, tels le desman, petit
mammifère aquatique proche de la taupe, encore appelé
rat-trompette, ou encore l'euprocte, proche des tritons,
qui affectionne les eaux claires et froides.
gîtes "la grange" et "la bergerie"
hébergements proches du Parc
page d'acceuil
le gypaete barbu
la marmotte
le lagopede
le Parc national des Pyrenees
le lagopède
la marmotte
montagne et tradition
Mais les espèces symboles du Parc national des Pyrénées
restent l'isard, dont l'interdiction de chasse a permis de
reconstituer une population de 4 500 têtes, le grand tétras
ou coq de bruyère, les rapaces prestigieux que sont le
gypaète barbu (à l'envergure d'environ 3 mètres), le
vautour fauve, l'aigle royal ou le percnoptère d'Egypte.
Les marmottes, réintroduites il y a une quarantaine
d'années, forment aujourd'hui environ 200 colonies et
ravissent les enfants et les randonneurs. Le mammifère le
plus emblématique reste cependant l'ours brun. Quelques
individus subsistent encore mais l'ours brun est aujourd'hui
en danger de disparirion.
la flore des Pyrenees
invitation à la découverte
l'ours brun
l'aigle royal
le vautour fauve
Outre ces grandes espèces "prestigieuses", le Parc abrite,
bien entendu, toute une faune montagnarde plus commune
mais tout aussi intéressante.
le grand tétras
le grand tétras
le desman ou rat trompette
desman
isards